Régionales 2010, Seine-Saint-Denis

Abstention aux régionale: La Seine-Saint-Denis risque d’être doublement pénalisée

20 mars, 2010 à 8:57 | Posté par

Comme le rappelle très justement le Parisien ce matin, « Plus l’abstention est forte,moins vous aurez d’élus » du fait du mode de suffrage aux élections régionales.

En effet, les sièges obtenus seront répartis en fonction du nombre de suffrage obtenus dans chaque département (« Les sièges attribués à chaque liste (…) sont répartis entre les sections départementales qui la composent au prorata des voix obtenues par la liste dans chaque département » article L138-1 du code électoral).

L’effet sur notre département risque d’entrainer une forte sous-représentation de celui-ci au sein du conseil régional. A population égale, le département des Hauts-de-Seine, risque d’avoir 80% de plus d’élus que notre département ! Nous avons fait une simulation en projetant la participation du premier tour qui nous donne ainsi 32 élus pour les Hauts-de-Seine et 18 pour la Seine-Saint-Denis.

La forte abstention de notre département n’explique pas tout. Ce qui pèse beaucoup est le faible nombre d’inscrits dans notre département. A cause, en Seine-Saint-Denis, d’une population se sentant abandonnée et du coup moins motivée pour s’inscrire, de la présence de plus jeune de moins de 18 ans, où du fait que moins de personnes aient la nationalité française, seuls 48% de la population est inscrite sur les listes électorales (60% dans les Hauts-de-Seine). Cette situation génère d’autant moins de suffrage à participation égale et d’autant moins d’élus. L’abstention record (de presque 10 points supérieure à celle des Hauts-de-Seine) ne fait qu’accentuer cette inégalité territoriale. Le mode de scrutin étant calculé ainsi, et certains le regrettent, seuls les suffrages exprimés seront comptabilisés, les votes blancs ne compteront pas pour calculer le nombre d’élus de notre département.

Dimanche, vous aurez donc une raison de plus pour aller voter et au passage venir dépouiller.

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.