Démocratie, Intercommunalité, Seine-Saint-Denis

Aulnay-sous-Bois dans une intercommunalité?

3 juin, 2009 à 6:59 | Posté par

 

« La gazette.fr » des communes, département et régions mentionnait le 7 mai dernier une poussée d’intercommunalités en Seine-St-Denis dont l’une incluerait Aulnay-sous-Bois. Voici l’article signé par Marion Kindermans:

 

transport93« Ile-de-France. Sevran, Villepinte et Tremblay-en-France veulent se regrouper

Le Grand Paris semble accélérer les regroupements en intercommunalité dans le Nord-Est de l’Ile-de-France. Conscientes qu’il va falloir peser dans les futurs projets qui ont été dévoilés par Nicolas Sarkozy le 29 avril, les communes autour de Roissy-CDG et du Bourget jouent la carte des regroupements.

 

Les villes de Sevran, Villepinte et Tremblay-en-France, situées juste sous Roissy, dans le département de la Seine-Saint-Denis, ont donc annoncées le 6 mai leur intention «d’amorcer la construction d’une intercommunalité de progrès au service d’un projet humain et de société fondé sur l’égalité».

 

Les communes d’Aulnay-sous-Bois, du Blanc-Mesnil, de Gonesse et de Mitry-Mory participent également aux discussions et ont fait part de leur intérêt «pour une démarche de coopération renforcée».

Outre le lancement de l’intercommunalité dans des délais rapides, la réunion a été l’occasion d’annoncer la tenue d’une conférence des villes de la Plaine de France Nord-Est «destinée à poser les bases d’une concertation intercommunale élargie dans cette partie de l’Ile-de-France».

 

Mi-avril, sous l’impulsion de la ville de Pantin, neuf communes ont annoncé leur regroupement en intercommunalité pesant 400.000 habitants, soit la plus grosse communauté d’agglomération de l’Ile-de-France. »

 

On comprend l’intérêt d’une coordination des politiques et d’une mise en commun des ressources. La réforme annoncée de taxe professionnelle collectée par les intercommunalités, pourrait lever bien des réticences. Les intercommunalités peuvent cependant ajouter quelques couches superflues au mille-feuille administratif hexagonal et leurs présidents n’ont, à ce jour, pas de mandat des électeurs pour exercer leurs fonctions.

 

Jean-Marc Engelvin

Articles similaires:

Une Réponse à “Aulnay-sous-Bois dans une intercommunalité?”

commenter
jean latouche | 3 juin, 2009 à 7 h 52 min

« En juillet 2005, le rapport du député Hervé Mariton fait au nom de la commission d’enquête sur l’évolution de la fiscalité locale de l’Assemblée nationale[4] démontre que « la coopération intercommunale serait un facteur significatif d’augmentation des taux d’impôts locaux en France ». Outre un impact indéniable sur les taux cumulés de pression fiscale locale, le rapport dénonce la spirale inflationniste des transferts de personnel[5], le maintien de postes en doublons entre commune et intercommunalité, ainsi que les dépenses « somptuaires » de certaines structures intercommunales. »

Nouveaux impôts en perspective?

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10