Actualité, Communication, Immobilier, Logement, PLU

Réunion publique sur le projet immobilier prévu à l’angle de l’avenue du 14 juillet et de la rue des Ecoles

30 avril, 2009 à 5:13 | Posté par

Environ 80 personnes remplissaient le réfectoire de l’école primaire du Parc, samedi 25 avril 2009, pour découvrir le programme immobilier projeté à l’angle de l’avenue du 14 juillet et de la rue des Ecoles, sur l’emplacement d’immeubles occupés précédemment par Gaz de France, en zone UD du PLU, limitrophe d’une zone pavillonaire UG et proche de la place Camélinat. Gérard Ségura, maire d’Aulnay-sous-Bois, lançait la réunion avant la présentation du projet par l’architecte et le promoteur.

60 logements dans un ensemble moderne à taille humaine

Plan d'implantation du projet rue du 14 JuilletLe programme immobilier prévoit 60 logements répartis entre deux bâtiments séparés par un espace commun végétalisé en pleine terre. Certaines parties de cet ensemble comporteraient à l’angle de la rue du 14 juillet et de la rue des Ecoles, 1 rez-de-chaussée, 2 étages, et une attique, alors que d’autres parties se composeraient de 1 rez-de-chaussée, 3 étages, et une attique. L’association de parties à 2 et 3 étages surmontées d’attiques en retrait côté façades, assureront la continuité des lignes de façades avec les immeubles voisins de la rue du 14 juillet. Le style de ces constructions serait résolument contemporain avec une utilisation de matériaux traditionnels tels que la briquette en façade et le zinc en couverture et sur les attiques.

Les logements proposés iraient du studio au T4 et offriraient des balcons, caves et places de stationnement réparties entre 2 sous-sols -1 emplacement pour 40 m² de logement, soit 74 emplacements-. Les bâtiments respecteraient les contraintes réglementaires sans répondre à tous les critères des normes « Haute Qualité Environnementale » pour des raisons budgétaires semble-t-il. L’entrée du parking souterrain se ferait par la rue du 14 juillet. Les locaux en rez-de-chaussée -630 m²- seraient prévus pour accueillir les locaux professionnels de professions libérales.

Sous réserve de la signature du permis de construire par la mairie, les travaux pourraient débuter fin 2009 ou début 2010, pour une durée de 16 à 18 mois. Des états des lieux des bâtiments voisins seraient effectués avant et après les travaux afin de s’assurer de leur intégrité et de remédier à des dommages subséquents aux travaux de construction. Le 2ème sous-sol du parking souterrain devrait être cuvelé en raison de l’affleurement de la nappe phréatique.

En réponse à une question, l’éventualité de voir des lieux de restauration s’implanter en rez-de-chaussée a été écartée par Gérard Ségura.

Pas de logements sociaux

Très rapidement la question du caractère social ou non des logements a été posée. Gérard Ségura a indiqué que les bailleurs sociaux demandaient à gérer des immeubles ou des cages d’escaliers, et que, considérant la taille du programme présenté, les logements seraient proposés en accession à la propriété. Cette réponse semble avoir satisfait l’assistance, mais on peut se demander si ce projet ne se prêtait pas, par exemple, à l’affectation d’un bâtiment sur les deux à des logements sociaux. L’exil d’Aulnaysiens vers d’autres communes en raison de la diminution du nombre de logements induit par le Plan de Rénovation Urbaine, aurait ainsi été évité.

Jean-Marc Engelvin

Articles similaires:

11 Réponses à “Réunion publique sur le projet immobilier prévu à l’angle de l’avenue du 14 juillet et de la rue des Ecoles”

C’est bien, la rue du 14 juillet continue à être bétonnée… bref on va bientôt être raccord avec le grand paris.

Pour le 2ème niveau de parking, j’espère qu’ils vont fournir les voitures amphibies.

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10

« […]Le style de ces constructions serait résolument contemporain avec une utilisation de matériaux traditionnels tels que la briquette en façade et le zinc en couverture et sur les attiques.[…] »

Normal, puisque c’est le style passe-partout façon Kauffman et Broad qui est la nouvelle norme en urbanisme, elle vient de quel coin cette tradition de la toiture en Zinc à Aulnay ?

« […] Les locaux en rez-de-chaussée -630 m²- seraient prévus pour accueillir les locaux professionnels de professions libérales. […] »
Et
« […] En réponse à une question, l’éventualité de voir des lieux de restauration s’implanter en rez-de-chaussée a été écartée par Gérard Ségura. […] »

C’est sacrément grand pour des bureaux non ? En cassant quelques cloisons on pourrais même sûrement faire une moyenne surface la dedans (Je me demande ou j’ai été pêché cette idée)

« […] Sous réserve de la signature du permis de construire par la mairie […] »

Si le Maire s’est déplacé, je pense que c’est déjà dans la poche, si c’est encore une fois non-conforme cela donnera une fois de plus du grain à moudre à l’opposition, il criera au complot etc … la routine.

@ Marc Fretter […] Pour le 2ème niveau de parking, j’espère qu’ils vont fournir les voitures amphibies. […]

Moi je vois bien le Maire se préparer à dévoiler un grand plan d’embauche des jeunes pour écoper plutôt (avec un super appel d’offre pour des seaux à la clef) :p

« […] Les bâtiments respecteraient les contraintes réglementaires sans répondre à tous les critères des normes « Haute Qualité Environnementale » pour des raisons budgétaires […]  »

Oups l’éco-quartier vient d’être repoussé d’une cinquantaine d’année au moins (je dis repoussé, pour ne pas dire assassiné) grâce à cette décision qui bizarrement va à l’encontre de la ligne décrite dans le fascicule PLU qui devait emmener les Aulnaysiens vers un avenir radieux …

De plus vu le prix du m² à même pas 10min de la gare l’idée de faire du logement social n’a même pas dû leur venir à l’esprit (A part peut-être comme une bonne blague), donc on peut légitimement penser que leur T4 ne sera pas bradé et que l’argument du coût du HQE ne tient pas debout et qu’il faut plutôt chercher du côté du « on a pas envie de se prendre la tête, on va leur vendre ce qu’on sait faire »

« […] Les bâtiments respecteraient les contraintes réglementaires […] »

Encore heureux ! ce qui serait amusant c’est de savoir si les bâtiments doivent respecter les contraintes liées aux Bureaux et plus amusant aux ERP … car si c’est les normes ERP il y a des chances pour que l’objection de Mr Segura à l’éventuelle installation de restaurant ne tienne pas.

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10

En solidarité, je ne fais plus de commentaires!

« Un blogueur satirique de de Noisy-le-Sec condamné pour diffamation
Le 30/04/2009 à 19:41

Le tribunal de grande instance de Bobigny a condamné jeudi un blogueur satirique pour diffamation à 5.500 euros d’amende avec sursis et près de 10.000 euros de dommages et intérêts en faveur de plusieurs élus de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris auprès de l’avocat du blogueur.

François Duarte, un formateur multimédias âgé de 35 ans, a été condamné pour diffamation à l’encontre de plusieurs élus de la majorité de gauche, ainsi que de la députée socialiste Elisabeth Guigou. Il a été relaxé concernant deux des plaintes dont une de Gilles Garnier, conseiller municipal.

« Je regrette que le tribunal n’ait pas suivi les réquisitions du ministère public qui demandait une peine à l’encontre de M. Duarte pour injure et diffamation me concernant, celui-ci ayant fait référence à mon orientation sexuelle de manière insidieuse et vulgaire », a déploré M. Garnier dans un communiqué.

« Je reconnais avoir commis des erreurs et je ne compte pas les reproduire », a déclaré M. Duarte à l’AFP.

« J’ai pu blesser certaines personnes mais cela n’était pas intentionnel, c’était par maladresse et je m’en suis excusé auprès des personnes concernées »? a-t-il ajouté.

« Pour autant la justice m’a aujourd’hui condamné très sévèrement, je suis surpris d’être sanctionné aussi durement, pour autant je n’arrêterai de suivre la vie politique de ma ville et d’en rendre compte de manière satirique, autant vis-à-vis de la majorité que de l’opposition »? a conclu M. Duarte.

Se présentant comme « un petit blogueur citoyen, pas un journaliste », il était engagé depuis plusieurs mois dans une procédure judiciaire avec la majorité de gauche de Noisy-le-Sec pour des propos tenus sur son blog où il rendait compte de la vie politique locale.

© 2009 AFP « 

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10

mon cher Marc,
J’en entendu des vertes et des pas mures, mais là il faudrait mieux que tu changes de pseudo.

Au fait c’est quoi cette affaire ?

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10 (.NET CLR 3.5.30729)

David,

Qu’appelles-tu des vertes et des pas mures? les commentaires précédents? tout simplement pour signaler qu’il est difficile de faire des niveaux de parking dans les environs…

en tant que bloggeur tu n’es pas au courant de l’affaire?

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10

@david

C’est l affaire du blog de noisy le sec 93sang30…
Mais je crois qu’il a BIEN dépassé les bornes des limites comme Maurice (propos à la limite de chez limite de l homophobie concernant entre autre Gilles Garnier , adjoint au maire PCF de noisy

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10.5; fr; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042315 Firefox/3.0.10

@mohamed,

je ne connaissais pas les détails précis de l’affaire… ok donc je me désolidarise…

question sérieuse: Monsieur Amédro était présent à la réunion?
je comprends pas cette idée de faire du logement privé social – ça ne veut rien dire… c’est du logement privé!

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10

Il y a un problème avec votre plan, la taille du bâtiment est moins importante, à moins de raser les immeubles voisins.

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10
commenter
Jean-Marc Engelvin | 2 mai, 2009 à 1 h 32 min

Je sollicite votre indulgence pour le plan où, comme le signale Marc, la zone hachurée sensée montrer l’emprise du projet immobilier est semble-t-il trop étendue. J’aurais souhaité vous présenter les documents projetés lors de la réunion mais l’agence A.C.A n’a pas donné suite à ma demande.

Sans être un spécialiste, le projet ne m’a pas semblé correspondre à un standard « Kaufmann & Broad ». En tous cas, il était très différent de l’immeuble « Mansart » de plusieurs dizaines de mètres de long construit récemment le long de l’avenue du 14 juillet et qui n’a pas l’heur de plaire à Gérard Ségura. La briquette et le zinc sont des matériaux de construction utilisés depuis longtemps, d’où l’expression « matériaux traditionnels » à leur sujet.

Evelyne Blaza était aux côtés de Gérard Ségura, alors qu’Alain Amédro n’était pas présent. Pas de nouvelles d’un éventuel éco-quartier…

Ce sera bien du logement privé à 100%. Tant pis pour les exilés du PRU…

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 5.1; .NET CLR 1.1.4322)

Des logements sociaux rue du 14 juillet , voila une belle initiative , depuis le temps qu’on nous bassine avec la mixité sociale , enfin du concret. Mais il seront privés a 100 % de quoi ? .

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10

Je me suis mal exprimé, en urbanisme quand on parle d’emploi de « Matériaux traditionnels » on s’attache à la recherche des spécificités géographiques et historiques du lieu d’implantation, je voulais donc faire la remarque de l’absence de volonté dl’intégration du projet dans le cadre du bâti existant, les matériaux décrits ne sont pas ceux que l’on rencontre dans ce quartier (ils ont une vocation passe-partout) et vont contribuer à donner une impression désagréable de patchwork urbain, par exemple dans cette rue on constate que l’on a trois types de couverture possible : Tuile mécanique, Ardoise et maintenant donc Zinc, c’est deux de trop, il suffit de voir déjà le choc entre la tuile et l’ardoise noire du hideux nouveau bâtiment dont la forme de toit est également incohérente avec le reste.

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042316 Firefox/3.0.10