Sécurité

Les caravanes sont de retour dans l’ancien garage Renault (corrigé)

6 mars, 2009 à 16:11 | Posté par

Le célèbre
concessionnaire Renault d'Aulnay-sous-Bois, qui avait été
détruit lors des émeutes de Novembre 2005,
fait encore parler de lui. En effet, les gens du voyage, qui avaient
à de multiples occasions
occupé les lieux, sont de retour, et ce depuis le 03 Mars 2009. Le site, dangereux du fait de la présence
du reste des structures métalliques, n'a pas donc été suffisamment clôturé pour éviter ce qui pourrait devenir une catastrophe sanitaire.

Interrogé sur la question, le
Cabinet du Maire n'a pas souhaité nous répondre.

Le Maire avait annoncé en
grandes pompes la destruction de ces ruines, si mauvaises pour
l'image de la ville, et la construction de quatre restaurants
(El Rancho, Taverne du Maître Kanter, KFC, Tablapizza) ainsi
que d'un supermarché BIO. Lors de la réunion de
territoire Mitry/Savigny/Gros Saule de Novembre 2008, qui s'était
déroulée dans la salle Tabarly, une projection nous
avait été donnée, où l'on pouvait voit
les murs verdoyants de végétaux,
et la  relative cohérence urbanistique avec la future ZAC des Aulnes, à
proximité. On apprenait alors que les pelleteuses, grues et
autres engins allaient passer à l'action au début du
mois Janvier 2009, donnant aux habitants, et en particulier ceux habitant la citée de l'Europe,  l'espoir de tourner définitivement  cette page sur ce douloureux épisode historique de la ville. Deux mois
plus tard, nous constatons que les ruines sont toujours là,
juste à l'entrée de la ville (A3/A1/RN370/RN2), laissant un sentiment très particulier
à nos visiteurs.

Ce site, qui n'a pas été suffisamment sécurisé, a  donc été réinvesti par les gens du
voyage, qui avaient pourtant quitté les lieux en Aout 2008.

La structure métallique, détruite en partie, est
dangereuse du fait des dommages subis lors de l'incendie. L'hygiène globale de ce site est plus que déplorable :
les détritus, la pollution du sol… sont autant de facteurs
qui risquent d'altérer la santé de ces nouveaux
locataires. En outre, la proximité de la cité de
l'Europe pourrait provoquer un mécontentement de ses habitants
: les premières habitations sont à quelques dizaines de
mètres du site. Ahmed Laouedj, adjoint au Maire, avait
d'ailleurs, lors de la réunion du quartier de Mitry le
09/02/2009, accusé l'opposition d'être responsable de la prolifération
des rats dans ce secteur. Il serait intéressant qu'une étude
indépendante puisse voir le jour, pour analyser l'impact de ce
lieu dans l'environnement, et vérifier si la prolifération des rats a été enrayée depuis le changement de majorité.

Le Maire avait, dans différents
conseils municipaux, critiqué son prédécesseur
dans la gestion de ce site, où il jugeait les conditions de
vie des gens du voyage inhumaines. Espérons que l'on puisse trouver
une situation acceptable pour ces personnes (un terrain est en
cours d'aménagement à la sortie de la ville, sur la RN
370, ZAC Tulipe Nord, en direction de Gonesse. Ce terrain avait été choisi sous l'ancienne majorité), et que la ville puisse
tourner une bonne fois pour toute la page de ce tragique événement.

Arnaud Kubacki

Note de dernière minute de la rédaction: M. l'adjoint au maire Miguel Hernandez, nous a effectivement confirmé, en le déplorant, le retour de plus de 70 caravanes (vite accompagnés de[faisant sortir et proliférier les] rats d'après les habitants)(Correction du 09/03/09: Le problème des rats est un problème déjà existant qui n'est que accentué par l'augmentation du nombre d'habitants.). Il estime que Gérard Gaudron, ancien maire et actuel député UMP, serait responsable de cette difficile situation, car il aurait réussi à faire annuler la démolition du site. En effet, comme Gérard Gaudron avait déclaré que "si le Conseil d'Etat confirme l'annulation des élections municipales et qu'il y a changement, [il] reviendrait sur cette opération", la nouvelle municipalité aurait voulu donner des garanties au promoteur en émettant un permis de construire avant que le PLU ne soit changé en juin afin que les travaux puissent commencer au plus vite. Selon M. Hernandez, Gérard Gaudron aurait fait annuler ce permis en envoyant deux recours auprès du préfet depuis le 2 février.

Articles similaires:

4 Réponses à “Les caravanes sont de retour dans l’ancien garage Renault (corrigé)”

Maintenant est venu le temps des regrets pour certains élus, mais dès le départ des gens du voyage, le propriétaire ou la mairie auraient du faire intervenir une entreprise pour démolir les parties restantes et sécuriser les lieux.
Si Monsieur Laouedj a bien tenu ses propos, ils sont déplacés et regrettables – la prolifération des rats est due aux travaux de la Rose des vents.
Pour les « problèmes d’hygiène », il suffirait de leur installer des wc et fournir une benne.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Il paraît évident que la décision d’annuler ces travaux est pleine de bon sens, c’est absurde de vouloir « doubler » les restaurants et activités qui existent déjà à peu de distance sur le site de Parinor, autant améliorer la desserte du centre commercial.
Ces travaux avaient même fait l’objet d’un reportage à la télévision ou l’on pouvait admirer la qualité du soin porté à l’information en constatant que le cameraman avait soigneusement évité de faire pivoter sa caméra pour que l’on ne risque pas d’apercevoir en arrière plan un anecdotique centre commercial Parinor et donc saboter le boniment qui accompagnait les images.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Voici un message que j’ai reçu du secrétaire parlementaire de Gérard Gaudron. Manifestement, il n’a pas compris qu’il pouvait rajouter un commentaire directement mais ce n’est pas grave, je me fais un plaisir de le faire pour lui.
Hervé Suaudeau
——————————————-
Bonjour,
Les informations concernant le dossier du garage Renault sont inexactes.
A aucun moment, le député n’est intervenu pour empêcher la démolition du site, bien au contraire. En effet, le permis de démolir et le permis de construire sont deux opérations distinctes.
Rien, aujourd’hui comme avant d’ailleurs, n’empêche le propriétaire de démolir le reste des bâtiments Renault que de toute façon, il devra démolir.
En revanche, le Député est intervenu auprès du Préfet pour lui signaler l’illégalité du permis de construire accordé par le Maire en toute connaissance de cause car il était incompatible avec le PLU actuel.
Il ne voit pas en quoi sous prétexte qu’il s’agit d’un promoteur, celui-ci bénéficierait d’un passe droit l’exonérant d’appliquer la réglementation.
Il s’agit de plus d’un programme peu ambitieux pour la ville, pauvre arcitecturalement et qui peut être reproduit dans n’importe quelle entrée de ville.
Par ailleurs, il est inexact d’écrire que le Député a formé deux recours: il n’y en a eu qu’un.
Il convient donc de veiller à ne pas faire de désinformation sur ce sujet, comme sur d’autres, ce qui risque d’arriver dans les prochaines semaines avec l’annonce de la décision du Conseil d’Etat.
Cordialement,
Le Secrétariat parlementaire

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Bonjour,
un précédent article sur votre blog (et dans le Parisien (juin 2008) signalait des travaux en cours sur la zone réservée aux nomades sur un terrain situé derrière Parinor (limite Gonesse).
Pourquoi cette aire n’est t’elle pas encore opérationnelle??
Quelques remarques:
– L’autoroute A3 héberge aussi un campement qui s’agrandit de jours en jours…
– Nos entrées de villes sont de véritables dépotoirs (A3 vers Parinor, Rond point de l’Europe, la sortie Bondy Nord sur l’autoroute A3).
Ce n’est pas parce que ce n’est pas , à quelques mètres près, chez nous, que nous devons laisser faire…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown