Européennes 2009, Politique

Lancement de (ou en rase) campagne pour les élections européennes

12 mars, 2009 à 17:32 | Posté par

Drapeau europe
La campagne des élections européennes (notez d'ores et déjà la date de l'élection en France métropolitaine, le 7 juin 2009) prend doucement forme avec la récente désignation, faisant suite à d'autres partis, des têtes de listes PS dans la circonscription Ile-de-France. Le nom du chef de file socialiste n'est d'ailleurs pas inconnu des Aulnaysiens puisqu'il s'agit d'Harlem Désir, qui fut candidat aux élections législatives en 1997 à Aulnay et conseiller municipal de la ville de 2001 à 2006. Etant député européen depuis 1999 (réélu en 2004) il est donc manifeste que le parti socialiste fait dans notre circonscription preuve de bon sens et de continuité (Harlem Désir est d'ailleurs secondé en tête de liste par l'eurodéputée sortante Pervenche Berès, dont le travail est unanimement reconnu au Parlement européen, où elle est en particulier Présidente de la commission des Affaires économiques et monétaires).

On ne peut en dire autant des autres choix et/ou parachutages du PS dans d'autres circonscriptions, plus motivés par les logiques de cuisine de courants internes que de cohérence à visée européenne. Ces pratiques sont d'ailleurs dénoncées en interne par le sénateur-maire socialiste lyonnais Gérard Collomb, qui va même jusqu'à lancer une pétition sur son site incitant les militants (qui s'exprimeront aujourd'hui) à rejeter ces "listes basées sur l'unique appréciation des dirigeants nationaux des courants" et dénonçant "l'absence de concertation réelle avec les territoires, leurs élus,
leurs responsables, un effarant mépris de toute considération
européenne, un choix des candidats sans analyse du bilan réel, du
poids politique et de l'investissement européens des députés sortants
". Bien sûr me direz-vous les autres partis ne sont pas exempts de reproches. En effet, dans notre circonscription, l'autre grand parti qu'est l'UMP ne montre pas non plus l'exemple avec le tandem Barnier-Dati (les trois précédents eurodéputés du parti dans la circonscription n'étant pas reconduits). M. Barnier (ancien commissaire européen) est évidemment un fervent partisan de l'Europe, il n'en reste pas moins "parachuté" étant élu de Savoie depuis toujours. Quant à Mme Dati, élue parisienne, n'entrons pas dans la polémique de son éviction à peu de frais du gouvernement mais soulignons simplement que sa fibre européenne était jusqu'à présent bien refoulée.

Au niveau de la campagne en elle-même, le site officiel de l'UMP ne fait toujours aucune référence aux Européennes, (il est vrai qu'ils sont plus concernés pour l'instant par la désignation de leur candidat aux élections régionales), alors même que le coup d'envoi a été donné à Maisons-Alfort. Du côté du PS, c'est un peu mieux, vous pouvez même télécharger le programme commun
du Parti Socialiste Européen adopté en décembre dernier ; le MoDem fait quant à lui figurer en bonne place un lien vers son site dédié, les Verts également, vers leur liste de rassemblement Europe écologie, ainsi que le PCF et sa propre liste de rassemblement, le Front de Gauche. Du côté des blogs politiques locaux ces élections européennes semblent encore fantômes, excepté sur le blog du ps-aulnay ou celui de Jérôme Charré. A suivre ?

Jean-Gauthier Quintard

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.