Amiante, Conseil municipal

Conseil municipal du 18 décembre 2008 (1/3): Amiante: Enfin le bout du tunnel ?

23 décembre, 2008 à 2:55 | Posté par

Cour_en_2008-800px

Le bout du tunnel, tout le monde semblait l'appeler de ses vœux lors de cette délibération spéciale votée en "extrême urgence" lors du dernier conseil municipal du 18 décembre. Cette délibération consiste à mettre 5 millions € sur la table, dont la moitié pourrait 
rester à charge de la mairie, afin de régler définitivement ce dossier qui fait honte à la commune depuis bientôt 13 ans. En effet, l'ancienne usine d'amiante du CMMP, est un danger constant pour les riverains par sa vétusté qui pourrait en cas d'accident répandre une grande quantité de poussières d'amiante et voire des poussières radioactives.

L'ancien maire Gérard Gaudron a trouvé "inadmissible" le manque de
concertation dans ce dossier qu'il qualifie de "précipité". Le maire
Gérard Ségura a justifié cela par la nécessité d'"extrême urgence"
(imposée notamment par les échéances judiciaires).

Ci-contre à droite vous pouvez lire le contenu de la déDelib39libération, votée finalement à l'unanimité, qui tente de trouver une sortie définitive à ce dossier épineux en:

  • rachetant le terrain par la mairie
  • Opérant une décontamination/déconstruction de l'ensemble des bâtiments (promis sous bulle) durant le printemps et l'été 2009.
  • Construisant un square à la place de l'ancienne usine-poison.
  • Trouvant des financements pour la dé-pollution notamment par un accord avec l'ancien propriétaire.

Une suggestion de MonAulnay.com: Le square pourrait s'appeler square Pierre Léonard, du nom de la première victime reconnue de l'usine. Il pourrait comprendre un mémorial reprenant l'histoire de cette catastrophe sanitaire et des plaques au nom de chaque victime pourraient être réparties dans tout le parc.

Une question reste en suspens : Malgré l'unanimité du Conseil sur le règlement de ce dossier, les aulnaysiens accepteront-ils tous de prendre en charge cette lourde dépense et de voir ainsi la responsabilité financière du pollueur être allégée afin de permettre d'atteindre une solution le plus rapidement possible ? Il faudra donc beaucoup de pédagogie de la part des élus afin de faire passer cette douloureuse pilule sans doute indispensable.

Pour aller plus loin:

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

6 Réponses à “Conseil municipal du 18 décembre 2008 (1/3): Amiante: Enfin le bout du tunnel ?”

J’ai du rater quelque chose, je croyais que l’on manquait de logements, et là, avec le foncier que nous allons récupérer, nous allons créer un square (non loin d’ailleurs du parc Gainville). Que doit-on en penser ? Cela me fait un peu penser au site de l’usine Kodak à Sevran où l’on n’a pas encore reconstruit, peut-être de peur que le site n’ait pas été totalement dépollué. Si ce devait-être le cas dans ce dossier et très franchement j’ai de sérieux doutes, nourris par l’incohérence du choix de destination face au terrible besoin de logements.
Si mes doutes n’étaient ,scientifiquement,levés, je ne laisserais pas mes enfants jouer dans ce « square ». Et que l’on ne réponde pas que ce choix « transitoire » est nécessaire pour lever les fonds qui devraient servir à construire les dits logements. Comme dans d’autres communes, il est possible d’associer un promoteur en lui imposant un cahier des charges, quant aux conditions d’accès pour les familles à faible ressources sur une partie du projet, ce que l’on appelle la mixité.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Comme quoi pour régler les problèmes, il suffit de sortir le chéquier… le principe pollueur payeur c’est fini?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

L’idée d’un square n’est pas ridicule. Construire des logements sur ce terrain, compte tenu du passif, et de la proximité du cimetière (je n’ai rien contre les cimetières, mais habiter juste à côté, n’est peut être pas une si bonne idée). D’ailleurs, j’aimerais connaître le sentiment des habitants proche de cette usine, sur ce qu’ils souhaiteraient voir à la place de ces bâtiments. Le PLU est aussi à prendre en compte.
Quant à la décision : j’avais vu juste ! Rappelez vous de l’article sur MonAulnay, où je pressentais un rachat du terrain par la Mairie. Mes craintes étaient fondées. Le pollueur ne financera les travaux qu’à la hauteur de la décision initiale (démolition, sans protections particulières)

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

rappelez vous le conseil de novembre ou face à ma critique le maire avait terminer son intervention en nous disant que nous aurions une surprise …
et on viendra nous faire à nous bon public aulnaysien manipulé que cela s’est fait en 2 minutes l’après midi même.
on vous prend pour des pigeons… faites gaffe aux petits pois !
[NDLR: Pourriez-vous modérer vous-même vos propos ?]

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Certes la facture ne devrait pas être à la charge des contribuables qui (si cela devait se confirmer) ne cessent de payer pour les « erreurs » des uns et des autres (ex : facture du Crédit Lyonnais).
Maintenant après 13 ans de partie de ping pong, de jeu de cache cache et de complaisance (je garde quelques bons souvenirs de ce que j’ai vu et entendu au sein des diverses réunions auquelles j’ai pu participer en qualité de parent d’élève puis de membre d’une comission municipale créée à la demande des parents et associations), la solution semble enfin trouvée…
Notons qu’il ne s’agit en rien d’une surprise puisque le Maire actuel avait déjà évoqué cette solution lors d’un conseil de quartier.
On pourrait donc dire qu’il a de la suite dans les idées….lui au moins…sur ce sujet !!
Merci quand même à Monsieur Cannarozzo pour ses conseils de méfiance…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

j’espère monsieur Petit que l’on pourra discuter de tout cela. mon changement de responsabilité ne me rend pas moins intéressé à ce dossier pour lequel j’espere un reglement rapide meme si je doute que les délai annoncés soient credibles. pour l’instant je reste à convaincre de la solution avancée, beaucoup trop de questions sont sans réponse. si nous sortons positivement de ce dossier, j’en serai le premier ravi mai je crains que nous n’en soyons pas encore là.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown