Ile-de-France, Sécurité, Transports

RER B : un centre de surveillance pour toute la ligne

19 avril, 2008 à 12:39 | Posté par

Voici un article trouvé chez nos amis de MonSevran.com. Il y est question de la réorganisation de la vidéosurveillance qui profitera aux utilisateurs du nord de la ligne en… 2013. Dommage pour cette partie de la ligne qui en avait le plus besoin.

B6a22fe07fGrâce à une gestion globale et non plus gare par gare de la vidéosurveillance des quais, la ligne B du RER s’apprête à devenir plus sûre que jamais.

Une réorganisation de la vidéosurveillance des gares et quais de la ligne B du RER qui permettra de réduire l’insécurité. En 2011, les images des caméras ne seront plus gérées au niveau des gares, mais depuis un seul et même endroit : un centre de surveillance RATP « multigares » situé à Denfert-Rochereau.

L’avantage de cette gestion à l’échelle de toute la ligne sera notamment de pouvoir suivre et anticiper les déplacements d’individus ou bandes aux comportements violents.

Autre nouveauté : c’est le centre et non plus les gares qui recevra les appels émis depuis les bornes de secours sur les quais (équipements financés par la Région). Parce qu’il gérera toutes les images et tous les appels, il sera alors le seul, en cas de besoin, à alerter le poste de commandement sécurité de la RATP, qui travaille en lien avec la police.

Surveillance aussi du bon fonctionnement des équipements

Pour autant, les agents du centre (au nombre de quatre) ne feront pas que s’occuper de sécurité. Ils veilleront aussi au bon fonctionnement des équipements des gares du type escalators. Mieux encore, ils pourront en prendre le contrôle à distance (les stopper ou les mettre en marche) si nécessaire.

Pour commencer, le centre s’occupera des 30 gares de la moitié sud du réseau, de Saint-Michel-Notre-Dame à Robinson et Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Puis, d’ici à 2013, il prendra en charge les 29 gares de la moitié nord, jusqu’à l’aéroport Charles-de-Gaulle et Mitry-Claye.

Ce centre, dont l’installation est cofinancée par la Région (et l’exploitation par la RATP ne sera pas le premier du genre : il est conçu sur le modèle de celui de la ligne A du RER, à Val-d’Europe. Une structure également financée par la Région et dont la mise en service est prévue pour octobre prochain.

Les commentaires sont fermés.