Immobilier

Immobilier: Chute des prix amorcée à Aulnay

8 octobre, 2007 à 10:15 | Posté par

Alors que sur un an le prix de l’immobilier ancien a augmenté de 7,4% en IÎle-de-France, il chute de 4,2% à Aulnay-sous-Bois.

La situation n’a pas toujours été identique et l’on se souvient de l’augmentation de 42% des prix sur les trois années précédentes.
Pour information, le marché du neuf est totalement marginal voire inexistant sur Aulnay, l’étude de ses prix ne serait pas significative.
Un chiffre vient quand même en opposition de cette tendance baissière: l’augmentation de 6,5% des prix des loyers pour le premier semestre  2007.

Face à ces chiffres, trouver les causes ne semble pas simple et certaines politiques locales pourraient avoir un impact sur le marché: Le PRU (Programme  de rénovation urbaine), le retard de re-construction des appartements détruits… Est-ce que cette baisse va se poursuivre? Je laisse les lecteurs de Monaulnay spécialistes en immobilier tenter d’y répondre.

Sources: AFP , Monaulnay   

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

Une Réponse à “Immobilier: Chute des prix amorcée à Aulnay”

commenter
Laurent Comparot | 8 octobre, 2007 à 13 h 36 min

Il est normal qu’après plusieurs années de croissance à deux chiffres, Aulnay connaisse une stabilisation des prix voire une baisse. Les prix ont atteint des prix très élevés dans l’ancien, l’offre de logements neufs étant quasiment inexistante.
Dans ce marché immobilier, il ne faut pas oublier qu’il faut trouver des ménages primo-accédants pouvant payer des mensualités de 1000 ou 2000 euro, c’est-à-dire disposant d’un revenu net de 3000 à 8000 euro. Pour les ménages emprunteurs, la seule marge d’obtention de prêts immobiliers est la durée dedits prêts avec des durées s’allongeant à 20 ou 25 ans.
La demande était beaucoup tirée par des acheteurs ne pouvant trouver de logements HLM (environ 70% des ménages français peuvent y prétendre) et préférant acheter plutôt que de louer dans le secteur privé.
Aujourd’hui, alors que notre maire détruit plus de HLM qu’il n’en construit, les ménages aulnaysiens n’ont pas d’autre recours que la location dans le secteur privé, d’où la hausse des prix.
Il faut enfin une véritable politique à long terme du logement à Aulnay afin qu’enfin chaque aulnaysien ou enfant d’aulnaysien puisse se loger, quelle que soit sa catégorie sociale.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown