Législatives 2007, Politique

Le Parisien: L’UMP divisée sur le choix des candidats aux législatives

3 novembre, 2006 à 18:50 | Posté par

Le comité départemental de l’UMP a désigné ses candidats pour les élections législatives de juin 2007. Néanmoins, les treize noms choisis ne font pas l’unanimité dans le département. La lutte fratricide pour la présidence départementale qui a opposé, au printemps dernier, le député Eric Raoult au sénateur Christian Demuynck a laissé des traces. Ce dernier avait réclamé le vote des adhérents pour quatre circonscriptions (1ère, 3e, 7e et 9e ), mais le président départemental a préféré la liste bloquée.

"C’est pas bon pour la suite !" lâche Christian Demuynck qui regrette que des candidatures comme celles d’Isabelle Deleu (9e) ou de William Delannoy (1ere) aient été écartées. Déception également du côté de Slimane Dib, le conseiller municipal d’Aubervilliers, qui est aussi conseiller national de l’UMP et n’a pas été désigné. Il avait pourtant été candidat aux législatives de 2002 sur la 3 e circonscription. « Il n’y a aucune volonté de créer les conditions nécessaires pour permettre l’émergence de gens issus de l’immigration ! » déplore celui qui a saisi la commission nationale d’investiture et le président de l’UMP.

Kamel Hamza, le collaborateur d’Eric Raoult, a été désigné pour la 3e mais il pourrait se retirer devant Vincent Capo-Cannellas, si le maire (UDF) du Bourget manifestait sa volonté d’être candidat. De même, la 5e circonscription est réservée au député (UDF) sortant Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy. « Sauf si l’UDF décidait de présenter des candidats partout », précise-t-on dans l’entourage de Raoult. Dans la 10e circonscription, où Jean-Claude Abrioux ne se représente pas, Gérard Gaudron, maire d’Aulnay-sous-Bois, a été préféré à Philippe Dallier, sénateur-maire des Pavillons-sous-Bois. Dans la 8e, où Robert Pandraud laisse la place, le maire de Villemomble, Patrice Calméjane, a été désigné. La question du parachutage d’un conseiller technique de l’Elysée a également préoccupé le conseil départemental. Ballotté de circonscription en circonscription, Laurent Vigier a finalement atterri à Montreuil (7e). Pour s’opposer à sa candidature sur la 13e , Christian Demuynck a carrément imposé son épouse qui devrait cependant se retirer au profit de Jean-Marc Morère, conseiller municipal de Noisy-le-Grand.

3e circonscription (Aubervilliers, Le Bourget, La Courneuve): Kamel Hamza, collaborateur d’Eric Raoult.

7e circonscription (Montreuil): Laurent Vigier, conseiller technique à l’Elysée.

8e circonscription (Gagny, Rosny-sous-Bois, Villemomble): Patrice Calméjane, maire de Villemomble.

10e circonscription (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois): Gérard Gaudron, maire d’Aulnay-sous-Bois.

12e circonscription (Clichy-sous-Bois, Livry-Gargan, Montfermeil, Le Raincy, Vaujours, Coubron): Eric Raoult, député sortant.

13e circonscription (Noisy-le-Grand, Neuilly-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Gournay-sur-Marne): Jean-Marc Morère, conseiller municipal de Noisy-le-Grand.

La commission nationale d’investiture qui se réunit le 14 novembre pourra valider ou modifier cette liste.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.