Environnement, Rénovation urbaine, Urbanisme

Le jeu des 7 erreurs

11 août, 2006 à 10:19 | Posté par

Imgp1196Quand vous regardez la scène de musiques actuelles Le Cap, rue Auguste Renoir, le nouveau bâtiment de l’école Jules Ferry, rue de Tourville, l’antenne jeunesse Moulin de la Ville, et dans une moindre mesure le nouvel hôtel de police municipale, avenue Kléber. Vous pouvez constater qu’ils se ressemblent tous. La patte du même architecte, sans doute.Imgp1183

En effet, toujours les mêmes effets de lignes courbes et brisés, le même genre d’entourage de fenêtres souvent violet, le même style de surtoît, les mêmes choix de couleurs souvent violacés. Bref, une uniformisation architecturale dans des quartiers à l’urbanisme et à l’architecture déjà trop uniformes. Et on appelle cela le renouvellement urbain.

Imgp1181Dès lors, je doute de la pertinence des choix architecturaux, et donc politiques choisis. Remplacer le formatage des grands ensembles par un autre formatage supposé plus élégant parce que celui-ci est plus récent n’est pas forcément la meilleure solution.

J’aurais espéré plus d’audace dans la conception des nouveaux équipements publics aulnaysiens.

Jérôme Charré

Articles similaires:

2 Réponses à “Le jeu des 7 erreurs”

Bonjour.
Il est vrai que ces structures ne font pas jouir en les voyant !!
C’est clair comme de l’eau de roche.
Par contre, je suis outré par la structure SMJ près du Cosec de la Rose des Vents.
D’un point de vu architectural c’est plus que laid !!!
On dirait un prototype inachevé.
Sincèrement on dirait une prison tellement le lieu est austère au regard…, et ça donne pas envie d’y rentrer.
Même l’ancien SMJ Parc Urbain où je bossais avant était mieux abouti de ce point de vu là.
@+.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Le bâtiment de la SMJ n’est pas vraiment élégant et ne me donne pas envie de la regarder. J’avais cru à un entrepôt inachevé. Le Cosec plus proche mais aussi plus ancien reste plus esthétique.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown