Politique, Sondages

Résultats du Baromètre politique de Mai-Juin

3 juillet, 2006 à 15:18 | Posté par

Le baromètre politique que nous vous proposons tous les deux mois n’a pas eu le même succès que lors des dernières éditions. En effet, vous avez été 114 à bien vouloir y participer.

Par rapport au début de l’année, vous semblez moins pessimistes, l’approche des vacances sans doute. Ainsi, le nombre de personnes qui pensent que les choses vont de plus en plus mal a baissé de 14 points (de 58 à 44%). Cependant, vous n’êtes pas pour autant optimistes puisque les personnes estimant que les choses vont en s’améliorant ont baissé de 2 points (de 28 à 26%). Dès lors, le fait que 28% des personnes interrogées pensent qu’il n’y a pas de changement (en hausse de 15 points) montre un certain scepticisme et une forme d’attentisme.

Nous vous avons demandé pour la première fois si vous estimiez que le rôle d’Aulnay-sous-Bois dans son environnement se renforçait ou s’affaiblissait. Et bien, le constat est similaire que celui sur l’évolution de la ville. 27% pensent que le rôle d’Aulnay se renforce, 23% qu’il n’y a pas de changement et 47% qu’il s’affaiblit. Ce score contraste avec la situation exceptionnelle dont bénéficie notre ville mais dont elle ne semble pas tirer profit en s’isolant des communes voisines.

L’année ayant été plutôt calme et sans incident majeur, la côte de confiance de Gérard Gaudron s’est renforcé. En effet, celle-ci passe de – 36 en janvier-férier à – 18 en mai-juin grâce notamment à la baisse des sondés qui ne lui font pas confiance (de 67 à 56%). Néanmoins, l’indice est toujours négatif.

En revanche, pour nos deux autres élus, le constat est différent. Jean-Claude Abrioux voit son indice de confiance diminué de – 19 à – 28 et ce uniquement par le transfert de sondés confiants qui sont devenus indécis.

De son côté, le candidat officiel du PS à l’élection législative, Gérard Ségura, voit également sa côte de confiance en baisse pour les mêmes raisons même si elle reste positive (de + 22 à + 8). Ainsi, le nombre de personnes confiantes a diminué de 9 points alors que les indécis ont augmenté dans la même proportion.

Néanmoins, Jean-Claude Abrioux reste la personnalité préféré des sondés avec 47% (- 5 points), suivi de Gérard Ségura avec 36% (- 2) et de Gérard Gaudron avec 32% (- 6).

Parmi les évolutions à remarquer, signalons les montées de Tidiane Koïta (15%, + 7) et de Françoise Boitel (15 %, + 6). Dans l’autre sens, notons les baisses d’Olivier Colmant (14%, – 14), de Jacques Chaussat (29%, – 11) et de Jérôme Charré (24%, – 7).

Dominique Voynet est crédité de 20% pour sa première participation à ce baromètre à égalité avec Alain Amédro. De son côté, Mireille Limbourg atteint les 11%.

En attendant le retour du Baromètre politique pour le mois d’octobre, vous pouvez consulter ou télécharger les résulats détaillés de cette enquête en cliquant ici, ou commenter ceux-ci en bas de cette note.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.