Education, Sécurité, Seine-Saint-Denis

Un policier réferant dans les collèges sensibles ?

12 mars, 2006 à 15:29 | Posté par

Le député-maire du Raincy, Eric Raoult, a réclamé avec Ludovic Toro, Conseiller général de Clichy-sous-Bois, au ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, et à Hervé Bramy, président du Conseil général de la Seine-St-Denis, l’extension au département de la Seine Saint-Denis du protocole expérimental visant à renforcer la sécurité, récemment mis en place dans les Hauts-de-Seine.

Ce dispositif, introduisant la mise en place d’un policier référent intervenant en accord avec le chef d’établissement, dans les Collèges difficiles des Hauts de Seine, a pour objectif -selon les deux élus- de prévenir les risques d’incivilité et de violence au sein des collèges du département.

Source: NordParisBusiness

Articles similaires:

2 Réponses à “Un policier réferant dans les collèges sensibles ?”

Mon cher Jérôme ,
Tu fais du bon travail dans un domaine qui est le mien ; les banlieues et ses habitants ( en termes de Sécurité et de Négoçiation ).
La gestion de ce dossier est humain et il faut dans tous les cas connaître les amis ( ies ) des tours et de la proximité où les échanges sont des facteurs encourageants en société .
Le messsage du 10/11/2005 a été entendu et quant à moi je suis invité avec mon épouse par notre ami de la banlieue .
Assiz Senni , fils d’ouvrier Marocain qui a réussi à force de volonté et d’un parcours – Universitaire – hors du commun – a réussi à s’imposer comme manager et créer sa soçiété de taxis en milieu  » dit sensible  » la banlieue – 100 personnes à sa disposition sur le territoire national .
Il s’est vu honorer par la République comme étant le créateur le plus en phase avec l’action Gouvernementale .
Son récit est dans un livre qu’il a écrit :- l’Ascenceur soçial est en panne ; j’ai pris l’escalier .
Quant à moi en 1997 ; j’ai effectué une année dans la Circonscription de Sarcelles -95000- ( 07 communes )pour mettre en place la Police de Proximité à Titre expérimental au Niveau National devenu site Pilote .
Cette expérience faite de rapports humains trés enrichissants et de négoçiations avec les représentants de quartiers et les ( Grands – Fréres )ont laissé une trace indélébile dans mon parcours professionnel .
Actuellement j’emploie encore les méthodes de ce concept novateur pour effectuer mes rencontres politiques sur le terrain .
Négocier et argumenter sont mes maîtres mots . La cité est mon domaine de prédilection ; si tu es admis , tous ou pratiquement tous les souçis au quotidien sont révélateurs d’un mal être qu’il faut prendre en considération et apporter une ou des solutions .
Il n’est pas pensable que nous les politiques ne soyons pas à l’écoute de la rue , des caves , des assoçiations de quartier .
D’ailleurs toutes les personnes qui exercent un mandat national devrait aller en séminaire de formation – Comment appréhender les habitants de la Cité ?
Mon expérience de Banlieue et de la gestion est reconnue au Niveau National .
J’ai commenté la crise des banlieues de Octobre / Novembre 2005 .
C’est dans ce cadre que j’ai connu Assiz Senni .
Trés cordialement.
HR

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

BJR Jérôme , mon URL est différente , l’expression est la même ainsi que les idées proches de la banlieue .
Mon épouse et moi avons rencontré au Conseil National d’Issy les Moulineaux du 10 Juin 2006 ; notre ami – Aziz Senni –
Nous concevons les choses ainsi et si tous les amis ( ies ) ressemblaient à aziz ; la politique serait différente .
A +
Amicalement.
Hubert.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown