Communication, Démocratie

La vidéo qui suscite des mécontentements

8 décembre, 2005 à 7:51 | Posté par

Au début, je pensais être le seul à ne pas apprécier les campagnes de promotion menée par la municipalité que ce soit par l’achat d’encarts publicitaires ou la vidéo "Aulnay atout coeur" visible sur le site de la ville. Et bien, j’ai reçu plusieurs mails d’Aulnaysiens très mécontents de cette fameuse vidéo.

En substance, ils sont insatisfaits de "la vision idyllique de la ville". Ils se plaignent qu’une très grande partie de la ville y est complètement et de manière volontaire complètement oubliée. Pour eux, "la communication aboutit à de la désinformation".

Certains ont remarqué que dans le film, il est dit que chacun peut s’exprimer. Or, "on est loin du compte !" Ils ajoutent qu’on ne peut s’exprimer sur le projet de ville ou le PLU quand on n’a pas l’information.

Pour voir la vidéo incriminée, cliquez ici.

Jérôme Charré

Articles similaires:

10 Réponses à “La vidéo qui suscite des mécontentements”

soyons sérieux !
ce film vante les bons cotés de notre ville pour attirer de nouveaux aulnaysiens et des entreprises qui créeront des emplois. vous croyez qu’on le fait en ne montrant pas les bons côtés. oui c’est un acte commercial dont il faut être fier car toutes les images sont vraies et bien d’aulnay.
pour ce qui ne va pas, nous ne sommes pas mieux ni moins bien lotis que les autres alors ne croyons pas que cela n’est pas équitable de ne pas le montrer.
malgré les incidents récents des entreprises s’installent encore chez nous. pour les bons ou les mauvais cotés? d’après vous ?
les gens que vous aimez, vous les aimez pour leurs qualités ou leurs défauts? vous acceptez les deux et vous vantez leurs qualités.
nous faisons juste la même chose pour que les aulnaysiens y trouvent leur compte. rien d’autre

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Ce qui me pose problème dans ce film est une vision erronée, voire passéiste de notre ville.
Elle occulte les aspects dynamiques de celle-ci comme les fameuses rénovations urbaines, les zones d’activités, les jeunes Aulnaysiens…
J’ai l’impression de voir une image d’Epinal de notre ville, ou plutôt du village Aulnay.Les publicités actuelles de notre ville peuvent se réveler mensongères. Celles parues sur le ParisObs montrent bien que l’argument « 12 minutes de Paris en RER » est plus un voeu pieu qu’un argument valable, car les 12 minutes pour relier Aulnay à la gare du Nord c’est assez rare.
Aussi, j’ai peur qu’une fois ces nouveaux Aulnaysiens, ils déchantent vite, très vite, trop vite.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

j’adhère aux propos de jérôme Charré.
Et puis le début qui décrit Aulnay comme un havre de paix est assez drole en rapport avec les récents évènements.
je n’ai pas vu d’images de l’usine CMMP de la rue de Mitry. Ancienne usine d’amiante qui jouxte la cours de récréation de l’école du Bourg 2.
Personne n’informe de cette pollution de l’air aux nouveaux arrivants de ce quartier…
Pas chiffre concernant les taux de cancers liés à la pollution à l’amiante à Aulnay largement supérieurs aux chiffres nationaux…
La communication serait-elle une chose trop sérieuse pour qu’elle soit confiée aux politiciens ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

ce que je ne trouve pas normal dans ce film c’est bien sure le melting-pot aulnésien qui n’est pas représenté dans cette vidéo ,faire croire que c’est une ville où il n’y aurais qu’une seule couleur ou qu’un échantillon représentative d’une population est un leurre car Aulnay sous bois est composé de plusieurs horizon a multiple face et origine diverse.
En regardant ce film j’ai eu l’impression que c’était une propagande pour attiré justement une seule élite de personne dans notre ville, peut être pour changer notre environnement pour un autre reconnaissable a leur yeux.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Bonsoir.
Je ne connaissais pas du tout l’existence de cette « apparemment » fameuse vidéo… .
Je regarderais cela et si l’envie m’en viens, je laisserais mon avis !!
@+.
Issaga DIARRA dit « Vié ».

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Je ne crois pas que ce soit seulement un problème de monochromie. Mais, en effet, cette vidéo masque la réalité en ne se concentrant que sur une vision d’une partie de la ville, et donc une vision tronquée. A quand Aulnay qui s’affirme enfin telle qu’elle est: une ville capitale, dynamique, ambitieuse et innovante ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Shrielke Kerean | 10 mars, 2007 à 17 h 52 min

Je découvre votre blog depuis quelques semaines avec plaisir et un certain étonnement : Aulnay, vous parlez d’Aulnay, de mon Aulnay. Mais je ne connaissais ni ne me souciais de rien de tout ça. Décidément, on me cache tout.
Mais qui suis-je ? J’habite à Aulnay depuis 1988, je travaille à Paris, , me ravitaille à Carrefour (et Carrefour, c’est hors ville, c’est Parinor 1, c’est la Cité caddy, ce n’est déjà plus Aulnay, n’est-ce pas ?) Je suis membre de l’AS Natation, je suis abonnée à Prévert, mes enfants étudient à Jean Zay, au conservatoire, membres de divers associations sportives, je fréquente les expos de Gainville, j’emprunte de chez moi au RER et du RER jusque chez moi, les pistes cyclables, j’attache mon vélo dans le parc à vélos gardé et gratuit, je suis pleine de gratitude pour les élus car j’aime les pistes cyclables et le fleurissement de la voirie, je ne regarde pas le 19-20 ni le JT ni la télé en général. Je lis le Monde, l’Humanité, l’HD, Marianne, Oxygène, Télérama,le 93 revue du Conseil général, Entre Voisins aussi…… et voilà ma vie ! Et voilà que ma vie m’ imperméabilise. Vivre à Aulnay sans être d’Aulnay ni d’ailleurs plus que ça.
Merci de cet éclair de lucidité.
monaulnay.com changera-t-il cela ? je tente l’aventure et vous ajoute à ma liste de lecture régulière.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Et bien à l’issue de ce petit film, il ne nous reste plus qu’à éradiquer les quartiers et les populations pauvres de notre si bel Aulnay. Désolée de cette pointe de cynisme, et je vous assure que je me suis auto-modérée, pour éviter du travail à Jérôme, mais trop c’est trop.
Que la ville veuille montrer les aspects positifs d’Aulnay, et ils sont nombreux, je suis d’accord. Mais là j’ai eu l’impression de regarder une vidéo sur une de ces petites villes guindées entourées de barbelés des banlieues riches américaines. Pas une seule tour HLM, même en fond d’image, une image lointaine de la sortie du collègue pour être sûr de ne pas voir la mixité des élèves. Et le jour de marché soigneusement choisi, tout comme le lieu d’ailleurs.
La mixité de notre ville est-elle pour vous une tare qu’il faut cacher à nos futurs investisseurs? Des pavillons à perte de vue, des zooms sur le boulevard de Strasbourg sont-ils si représentatifs? N’importe qui voyant cette vidéo pense qu’on a retrouvé le petit village que nos grands mères nous contaient enfant. Il se serait juste équipé de l’eau courante et de l’électricité, et par chance le rer passerait par là.
Messieurs, avec une telle image vous loupez le coche, si vous me permettez l’expression. Aujourd’hui ceux qui pourraient venir s’installer recherchent la tranquilité bien-sûr, mais aussi et surtout la modernité. La ville n’est pas vraiment mise à son avantage, elle disparait sous tout ce sucre glace. A quand une équipe municipale qui comprendrait le potentiel dynamique de notre ville? Dommage.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

visiblement avoir une vision positive malgré les problèmes vous apparait être inconcevable. cette année le film réalisé et présenté montrait cete fameuse mixité dont vous parlez. ni une tare ni une erreur à éradiquer, mais juste prendre le temps de réussir la transformation.
les travaux actuels de rénovations urbaine sur la rose des vents, le gymnase livré il y a une semaine pour le bien-être de beaucoup de jeunes pratiquants sportifs du quartier, une réunion encore ce soir sur la résidentialisation qui va démarrer sur mitry-ambourget …
evitez d’opposer forcément les différents quartiers de la ville comme si certains profitaient des autres, l’urbanisme d’aujourd’hui est le résultat des années 60 pas d’hier. la nécessaire transformation est longue et il n’est pas dans mon intention de voir des quartiers se dégrader ainsi. quant au dynamisme, vous m’épatez ! de quoi parlez vous ? des nombreuses récompenses culturelles que reçoivent l’école de musique, l’école d’art, l’école de danse du galion, les troupes qu’héberge Prévert ? des nombreux sportifs, titrés au niveau national, européen, international ?
je peux vous accorder que beaucoup de jeunes ne savent pas quoi faire de leur 10 doigts et qu’il faut faire des efforts envers eux, mais vous noircissez vraiment le tableau. moi je préfère l’embellir car aucune spirale positive, aucun dynamisme ne démarre sur une image vendue comme vous le faites.
je passe de nombreuses soirées à me réunir avec des associatifs et des jeunes notamment, je connais parfaitement ce potentiel. je m’y consacre pleinement pour le faire émerger, mais croyez bien que tous ces gens engagés ont besoin qu’on leur renvoie une image positive pour poursuivre leur travail. alors à vous de choisir, noircir ou embelllir …

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Image positive. Oui, il est nécessaire et justement mérité de renvoyer aux aulnaysiens une image positive de l’endroit où ils vivent, aiment, souffrent, de ce qu’ils font aussi, de ce qu’ils sont.
Monsieur Cannarozzo peut-il entendre que justement les Aulnaysiens ne se voient pas dans cette idylle passéiste par définition mièvre. C’est vraie qu’elle est jolie cette vidéo ; on la regarde en souriant. Elle est comme un rêve où Aulnay devient
… un trou de verdure où chante une rivière/Accrochant follement aux herbes des haillons/ D’argent; où le soleil, de la montagne fière/ Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons./
Mais Rimbaud, en poète moderne qu’il était, y déposa « un soldat jeune… la nuque baignant dans le frais cresson bleu qui avait deux trous rouges au côté droit. »
Et c’est bien ce soldat avec d’autres, tous ceux que nous sommes, que réclament Jérôme, Chris, Eric, Nassera, Issaga et les autres.
Une tour HLM, c’est beau ; ceux qui y vivent y sont attachés ; c’est une part d’eux-mêmes. Retoucher la photo pour faire disparaître la tour HLM, c’est une négation qu’on peut ressentir violemment, c’est une stigmatisation de ce qui n’est pas montrable aux invités, de ce qui fait honte et peur comme une léproserie.
C’est ce que me semble dire les mécontents de la vidéo avec justesse.
Tout le monde veut une image positive, mais, pour être positive, l’image doit intégrer toute la réalité dans toutes ses composantes, et montrer la beauté mais aussi la dignité et le mérite de chacune. Pourquoi la difficulté avec les efforts et le dynamisme requis pour la surmonter entacherait-elle la beauté d’une ville et des hommes, des femmes, des enfants qui vivent ?
Ces remarques n’enlèvent rien au dévouement dans tous les azimuts de Monsieur Cannarozo. Nous sommes nombreux,la majorité des Aulnaysiens en tout cas à lui être reconnaissants de son effervescence et de sa maîtrise des dossiers.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown