Emploi, Entreprises, Social

La grève des salariés d’Enci se poursuit

29 juin, 2005 à 8:38 | Posté par

Cela fait désormais 9 jours que les employés de la filiale Enci de Penauille Polyservices, sous-traitant de l’usine PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay, sont en grève.

Après l’équipe de nuit qui avait obtenu une prime de treizième mois, aujourd’hui, c’est l’ensemble du personnel soit 128 personnes qui réclament une augmentation de 300 euros. Actuellement, les salariés en journée touchent 950 euros par mois et ceux de nuit 1250 euros grâce à la prime de nuit.

Les grévistes réclament "300 euros par mois, le paiement des jours de grève et l’embauche des intérimaires", résume le délégue FO, Subramaniam Katheeswaran. "Nous voulons du salaire et non pas des primes, car elles sautent dès le premier jour d’absence, même pour maladie."

"Je suis père de trois enfants, comment je fais pour vivre avec 900 euros et un loyer de 400 ?" explique un salarié d’origine africaine, qui dénonce des conditions de travail difficiles, surtout pour ceux qui travaillent la nuit.

La direction de l’usine PSA a réagi en assignant les grévistes pour "grève illicite". L’audience aura lieu le 1er juillet. Mais en réponse l’équipe du week-end a rejoint le mouvement de grève.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.