Economie, Emploi

Le Parisien: Les agences d’intérim tournent au ralenti.

4 décembre, 2008 à 7:47 | Posté par

Voici un extrait du Parisien du 26/11/08 qui explique comment la crise touche notre département en prenant des exemples à Aulnay-sous-Bois:

Les agences d’intérim tournent au ralenti


Des missions en baisse depuis septembre, des secteurs touchés comme l’automobile ou la construction : les intérimaires commencent à souffrir de la crise.

LUNDI MATIN, à la sortie des agences d’intérim alignées face à la
gare RER de Villepinte-Parc-des-Expositions, les visages des candidats
sont sombres. Un jeune homme de 19 ans, venu déposer son CV, repart
bredouille : « On m’a répondu : Nous avons déjà 200 personnes possédant le badge d’accès pour l’aéroport et qui attendent du travail… » Sylvain et Brahim, 19 et 20 ans, sont venus d’Aulnay pour tenter leur chance.

« Il y a un an, dès mon inscription, j’avais décroché une mission de
six mois. Mais tout ce que j’ai obtenu cette semaine, c’est une mission
d’un jour. » La crise n’est-elle que dans les esprits ? Le responsable
d’une des agences affirme que le nombre de missions proposées n’a pas
diminué, porté par la bonne santé de la zone d’activités Paris-Nord 2.
Tout juste note-t-il que les candidats sont plus nombreux à franchir sa
porte, venant parfois de loin.

« Il y aura un impact dans les quartiers »

Les chiffres sont pourtant inquiétants. Selon le Prisme, qui regroupe
600 entreprises de travail temporaire, les missions d’intérim ont chuté
de 12 % en octobre par rapport à l’an dernier en Ile-de-France. Son
délégué général, François Roux, est pessimiste : « La tendance n’est
pas bonne du tout. Et novembre sera encore sans doute plus creux. On ne
voit pas vraiment de reprise à court terme. » En Seine-Saint-Denis,
selon des chiffres du ministère du Travail, on comptait au 30 septembre
7 % de missions en moins par rapport au 30 septembre 2007. Il faut dire
que l’usine PSA d’Aulnay, gros client, s’est au début de l’été séparée
de plusieurs centaines d’intérimaires qui travaillaient à la production.

La baisse commence également dans le secteur de la construction et est
particulièrement sensible dans celui de l’équipement du foyer,
l’industrie électronique et électrique ou encore l’édition et
l’imprimerie. Alors que certaines entreprises de travail temporaire,
comme Adecco, ont annoncé des mesures nationales de réorganisation,
aucune agence n’a pour le moment mis la clé sous la porte en
Seine-Saint-Denis. Du côté de la CGT, on rappelle que l’intérim offre
traditionnellement un accès à l’emploi aux travailleurs étrangers ou
aux jeunes peu qualifiés, notamment sur la plate-forme aéroportuaire de
Roissy : « Il y aura un impact important dans tous les quartiers
sensibles », explique un syndicaliste.

Gwenael Bourdon, Le Parisien édition 93,  26.11.2008

Articles similaires:

Une Réponse à “Le Parisien: Les agences d’intérim tournent au ralenti.”

A propos de Roissy, la plate-forme est en effet un immense bassim d’emplois puisque nous sommes je crois dans les 80.000 à y travailler, jour, nuit, week-end et jours fériés (la question du travail le dimanche ne se pose du reste même pas!).
Les jeunes parviennent parfois à décrocher un CDI, mais il s’agit d’emplois pas très valorisants. J’ai ainsi une amie vivant à Sevran-Livry qui a réussi à décrocher un CDI comme femme de ménage: elle nettoie les toilettes du terminal où je bossse du mercredi au dimanche, 7h30 par jour, pour tout de même un salaire plus que correct pour ce poste (1.700€/mois).
Pas mal de jeunes bossent dans les sociétés de services (nettoyage, alimentaire, mais aussi manutention), qui ne requièrent pas spécialement un pedigree irréprochable. Plus sensibles sont les postes comme agent de sécurité/sûreté ou les zones duty free par exemple.
ADP emploie ensuite pas mal de vacataires, comme les étudiants l’été ou lors d’évènements ponctuels (Coupe du monde de tel sport, retour de La Mecque etc).
Quant aux agences d’intérim, j’en compte près d’une dizaine dans ma rue (Anatole France, à Aulnay) dont les plus grosses enseignes style Adecco, Adia, Randstad, Vediorbis et autres Manpower.
Et j’ai parfois l’impression que certaines annonces sont affichées depuis des lustres.. BTP, secrétariat, restauration..

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown